Association du Verbe Poaimer

09 avril 2021

5 grandes thématiques concours2021 du VerbePoaimer, Bicentenaire naissance Baudelaire, centenaire Melik, Brassens...

Posté lors du jour du bicentenaire de la naissance

de Charles Baudelaire ! 9 avril 1821/2021 !

Lisez alors d)irectement : d) 10-12 VERS HOMMAGES

À DES AUTEURS ARTISTES NÉS EN 21 !

La Fontaine aux 400!, Flaubert aux 200!, Melik, César, Dard, Brassens...**

CONCOURS 2021 DE POÉSIE DU VERBE POAIMER

    Concours de poésie avec 5 GRANDES THÉMATIQUES, poèmes de 15 à 21 vers réguliers ou libres,

Prix de poésie, avec un total de 600 € !

     Nombreuses récompenses en + : œuvres, lots de livres, cd poèmes chantés.

*

a) TEXTES AVEC MOTS COMMENÇANT, DÉBUTANT PAR C OU D !

    Prix Bernard Chasse – poète et auteur de proses, L’Haÿssien et citoyen du monde. Avec notamment et au minimum, 5 mots à mettre en italique commençant par les consonnes C ou D, animaux ou autres…, Chameaux ou Dromadaires, Courage ou Désir, Crieurs, Chanteurs, Danseurs, Diseurs

    Lots : cd de fablettres et poèmes chantés – Ph.Daverat, « Les Amis de Bernard Chasse » et 100 €

b) LES AMORCES DE MAÎTRE ROUBEN prix spécial centenaire !

    Prix Ella et Rouben Melik – Rouben était poète Ella faisait sculptures     Un prix spécial du centenaire de la naissance de Rouben en 1921 (le 14 novembre), un prix qui sorte de « l’ordinaire des jours » et des ans, deux fois plus doté.

    A partir des 120 amorces poétiques, puisées dans son œuvre telles que référencées dans Jeux d’Epreuves et sur « Le Blog du Verbe Poaimer ». Vous pouvez nous les demander par courriel.

     Lots 200 € - dont 100 accordés par « Les Amis du Poète Rouben Melik ».

c) POÈMES SUR QUATRE OU CINQ NOTES… DE COULEURS

     Prix Chevreul pour des poèmes comportant au moins 4 notations de couleurs ou portant sur un tableau impressionniste ou pointilliste. Chevreul, chimiste, permit par ses travaux sur la décomposition de la lumière et les rapports de couleurs en proximité l’éclosion des maîtres de l’Impressionnisme et du Postimpressionnisme au jeu des touches de couleurs révolutionnant l’art de l’époque, en envoyant l’art au grand air sur le motif, tout en gardant le lien avec l’harmonie.

     Lots : Une œuvre peinte de Nadia Esteba et 100 €.

d) 10-12 VERS HOMMAGES À DES AUTEURS ARTISTES NÉS EN 21

     Prix «Le Siècle avait 21 ans », de 10 à 12 vers de l’an 21 du 21e siècle, avec un coup de pouce de l’agence… « Century 21 » de L’Haÿ-les-Roses. En hommages à Jean de La Fontaine né en 1621, Charles Baudelaire et Gustave Flaubert en 1821, Georges Brassens, César, Frédéric Dard, Rouben Melik en 1921.

     Lots : Prix total de 200 €.

 e) POÈMES NÉ DE RENCONTRES PAR BOITE-AUX-LIVRES !

     Prix Charly Mathekis et les poètes de la Bièvre au Congo, « Poèmes nés de rencontres par boite-aux-livres », parrainé par « le Lions-Club de L’Haÿ-les-Roses », qui a fait un partenariat-ville pour installer les 6 boîtes-aux-livres, une par quartier, chaque poème évoquera une rencontre (de personnes, d’un livre, de livres, de personnages, de lecteurs, d’écrivains, de promeneurs, de randonneurs, de citoyens…) auprès d’une boîte-aux-livres. + Concours de dessins des centres de loisirs à L’Haÿ-les-Roses et de sa bibliothèque.

    Lots : 6 livres pour chacun des 7 premiers des 2 catégories.

 **

Après chaque texte, caractère Arial svp, 12, style « Sans interligne », word, doc, docx..., précisez prénom, nom, ville, département, région, pays.

Envoi : avpoaimer@yahoo.fr Anonymat effectué à réception pour les jurys.

**

CONCOURS DE POÉSIE du 21 mars au 31 octobre 2021

APPEL À TEXTES 2021

TEXTES À LA LETTRE C ou D… poèmes

          AMORCES DE ROUBEN… poèmes

NOTES… DE COULEURS… poèmes

  HOMMAGES À POETES ARTISTES nés en 21… poèmes

          BOITES-AUX-LIVRES… poèmes ou dessins !

 

     LE VERBE POAIMER, dans sa 31e année

association à but non lucratif de création poétique (1991), membre de la MAC (1995)

 **

  On peut participer à nos propositions d’écriture de 2 façons :

  -En nous envoyant, sans frais, poèmes ou proses qui pourront être intégrés dans nos anthologies futures ou dans la revue (on peut adhérer à notre association avec 12€ nous permettant de poursuivre nos activités et on peut se procurer nos livres).

   -En participant à nos concours d'écriture du 21 mars au 31 octobre 2021 avec 12€ pour l’ensemble des catégories. Vous pouvez proposer autant de textes que ces catégories vous inspirent ! Lots : 600€ et œuvres artistiques + livres + cd et publication.

    Cf « Le Blog du Verbe Poaimer » et la page Fb du Verbe Poaimer.

**         **     

Labeautéidéalemurd'exp

    **       **

logoVerbePoaimer

      à découper, imprimer, photocopier ou recopier

     et envoyer au  Verbe Poaimer  à la MAC Moulin de la Bièvre

73 avenue Larroumès 94 240 L’HAŸ-LES-ROSES :

VERBE POAIMER 2021 COTISATION/CONCOURS/LIVRE(S)

Nom M Mme :……………………… Prénom :…………………

Pseudonyme (s’il y a lieu) :………................................................

Tel + courriel :……………………………………………………

Adresse :………………………………………………………….

 

    Cocher :  Membre actif simple ou membre par concours

(informations par courriels + revue Jeux d'Epreuves)           12 €

                      OU Bienfaiteur 50 €⧠            OU Donateur 100 €

avec reçu fiscal ouvrant droit à réduction d’impôt sur le revenu de 66%

 

Recueils       Jardins, Ponts, Planètes, 15 € (2021, prix de lancement) ⧠

Pour L’Haÿ-les-Roses en vers ou en prose, 10 € (1995, notre 1er ouvrage) ⧠

                         Participation aux frais postaux par exemplaire 2 € ⧠

Montant total :     .……. espèces… chèque... (à souligner svp)

 


20 mars 2021

Prix de Poésie du Verbe Poaimer 2020, remis en mars 2021, tous les résultats de nos prix Chasse, Melik, Mathekis

     LE VERBE POAIMER, dans sa 30e année

association à but non lucratif de création poétique (1991),

membre de la MAC L’Haÿ-les-Roses (1995)

 

PALMARÈS COMPLETS

DE NOS CONCOURS 2020,

remis en mars 21

 

PRINTEMPS DES POÈTES, ÉQUINOXE 20 MARS 2021

 

TEXTES À LA LETTRE C… poèmes ou proses, Prix « Charly Mathekis ».

C’est le sujet qui a le plus inspiré nos auteurs !,

Crise sanitaire oblige, Cause Certain et malin virus, au nom Coro… Coro donc ou non Coro !

 

     PLANÈTES,

ŒUVRES, COULEURS… poèmes

   et BATEAU-VILLE… proses ou poèmes

     Rassemblés en 2 prix : « Bernard Chasse » et « Ella et Rouben Melik »

 

      Remarque méthodique : Les poèmes avaient été rendus anonymes pour nos jurys.

      Remarque éditoriale associative : L’essentiel des textes « Planètes » va être à retrouver dans le livre prévu pour l’approche estivale Jardins, Ponts, Planètes, poèmes et illustrations.

      Remarque commémorative : Un effort d’attribution et de communication sera accompli cette année pour le prix du Centenaire de Rouben Melik, poète, qui sera célébré à L’Haÿ-les-Roses en novembre 2021. 120 amorces de vers de son œuvre seront mises en avant.

      Remarque éditoriale associative 2 : notre revue« Jeux d’Epreuves », publiera sur un ou deux numéros tous les poèmes primés.

      Remarque de valorisation : Les 1ers, 2e et 3e prix de chaque catégorie sont l’objet d’une lecture filmée par les organisateurs pour présentation des poèmes sur nos canaux de communication avec la création d’une Chaîne YouTube du Verbe Poaimer (en Cours de réalisation).

Nos thématiques 2020 étaient :

     HISTOIRES ET POÈMES À LA LETTRE C

     Placez dans votre texte de Cinq à Cent mots Commençant par la Consonne C !parmi lesquels, venant de 2020 : Courage, Coronavirus, Covid-19, Crise, Confinés, Cluster, Cœur, Ciel, Chanteurs, Courriels, le Collectif… et/ou tous autres que vous Choisirez ! Thème libre. Poèmes, fables, contes, poèmes en prose, de 15 à 24 vers/lignes.

     Prix Charly Mathekis et les poètes de la Charente au Congo.

     Prix « La Classe ! » Les mineurs participent sans fraisJury : des professeurs de français et auteurs. Réservoir de mots et d’idées sur « Le Blog de Monsieur Dyrek » (les résultats à y figurer en ce mois de mars 21). Récompenses : livres illustrés de fables

     ESTRAMBOTS DE PLANÈTES, D’ŒUVRES, DE COULEURS

       Concours de poésie avec 3 GRANDES THÉMATIQUES, poèmes de 15 à 20 vers réguliers ou libres, « estrambots ».

a) les PLANÈTES Prix Bernard Chasse – poète et auteur de proses, L’Haÿssien et citoyen du monde (la Terre, la Lune, Mars, Mercure, Vénus, Jupiter et Saturne, Uranus et Neptune, Pluton, la ceinture d’astéroïdes, (1)Cérès, les exo-planètes, l’aventure spatiale, la conquête lunaire et martienne, les corps célestes, les astres errants, les comètes…).

b) les OEUVRES CÉLÈBRES Prix Ella et Rouben Melik – Rouben était poète Ella faisait sculptures (Une symphonie de Beethoven, « La Joconde » de Vinci, le « David » de Michel-Ange, « Impression soleil couchant» de Monet, sculptures de Camille Claudel, la Flèche de Viollet-Le-Duc etc).         

c) les COULEURS poèmes en couleurs (au min. 3 notations de couleurs, primaires, secondaires, teintes, adjectifs, noms…).

     TEXTES DU BATEAU-VILLE AVENTURES ET RÊVES Prix de L'Haÿ-les-Roses (qui abrite le « Bateau-Ville »), en prose ou en poésie, avec un titre contenant le « Bateau-Ville ». Poèmes : de 14 à 24 vers, réguliers ou libres.Proses : 20 lignes ou plus, conte, nouvelle, poème en prose… « Bateau-Ville » 

     Participez à l'avancée de la recherche sur la maquette géante du Bateau-Ville, la sculpture en bois. Page Fb « Qui a créé le Bateau-Ville, notre enquête ».

 

**


Prix Bernard Chasse 2020, attribué en mars 21.

Poèmes de 7 lieux : les Planètes.

 

Podium par Bernard Chasse en novembre 2020.

1) « Hasard ? » Bernard BÖSIGER

2) « Au Clair de mon âme » d’Eric ZAHND

3 ex aequo) « Jolie Lune », idem

« Galaxie » et « Mars Trivers » d’Elizabeth De COURTIVRON

« Courtisans du Soleil » de CHARLOTTE-RITA

 

4e ex æquo « Constellations » de Sharon DESLIGNERES

et « Le Lendemain et la Lune » de Corentin FERNAGUT

*

     Hasard ?

 

Je t’ai trouvé, mon plus-que-frère

Sur les quais du port de Bagghar

Au gré du vent et du hasard

Nous embarquerons pour la lumière.

 

Qui décide pour quel orient ?

Pour nous la main de l’innocent

Tirera un jeton de l’urne

 

Nous voguerons à travers cieux

Par Jupiter et par Saturne

Nous sommes fous : merde aux envieux !

 

Déchirés, les voiles nocturnes !

Nos corps sont deux - cuivre et vermeil

Notre âme est une : plein soleil.

 

Oui le hasard s’est fait lumière

Sur les quais du port de Bagghar :

Alors     béni soit le hasard :

Qui me donne bien plus qu’un frère.

 

    Bernard BÖSIGER 2020.

 **

Poèmes à la lettre C Podium, 2020 pour mars 21.

     Merci de m’avoir encore une fois associé à l’exercice d’évaluation des textes, combien inspirés et inspirants de nos pairs en ces temps durs de Confinement, où il faut un courage, combien grand pour continuer la route, ce chemin sur le pas des écrivains, vers un ailleurs meilleur !

     Après une lecture attentive, je voudrais présenter ma note sur 100 points, tout en remerciant les uns et les autres d’avoir mis à la portée des lecteurs et lectrices des sensations dont le résultat est de provoquer la catharsis utile en temps de peine...

    Comme l’insinue un des poèmes, il est difficile de communiquer sur certains faits, comme sur la covid-19 ; mais chacun a mis du sien pour nous communiquer, et c’est dans un langage qui mérite un bouquet de fleurs ! Bravo à toutes et à tous.

       Le juré poète et écrivain Charly MATHEKIS

 

Podium C Histoires et poèmes à la lettre C, comme Coro

1) « Chronique d’une catastrophe » Edgar RIVEBOUR

2) « Cherchant le sursaut » Nadia ESTEBA DE ANGELI

3) « Corona virus : le jour d’après » Patricia BONNAUD

« 2020 covid 19 : quel monde après ? », idem

4) « Quel cauchemar ! » Agnès BROWN

*

     Chronique d’une catastrophe

     Il fallait beaucoup de crédulité, de cécité ou de crétinisme, pour croire que la Covid-19 se contenterait d’exhiber ses capacités de nuisance sur un coin de Chine, puis disparaîtrait sa colère calmée. C’était mal connaître sa soif de conquêtes. Ce coup de semonce contenu n’était que le commencement d’un effroyable cataclysme.

     Sans consultation, sans concertation, sans cohérence non plus, en catimini et dans la clandestinité, elle mit le cap sur d’autres continents, camouflée dans des cales de cargos, des charters, des containeurs, des gros culs intercontinentaux... Ça et là, elle choisissait des points de chute, « clusters », à la fois camps de concentration et cerveaux de la contagion qui lui permettaient de prendre le contrôle de toute la contrée. Elle lui imposait alors le carcan de ses conditions, chahutant constitutions et conventions, ainsi que les cadres, les codes et les coutumes de convivialité en cours localement.

    La célérité avec laquelle la Covid-19 conduisait ses campagnes confondait les chefs des communautés concernées. Comment contenir cette calamité ? Quel contre-feu crédible lui opposer ? Confiner, ne pas confiner ? Chloroquine, pas de chloroquine ? Les conseillers se contredisaient. Au cœur de cette confusion, qui croire ? Auquel faire confiance ? A défaut de certitudes, chaque chef n’écoutait que ses convictions, cujus regio, ejus religio.* Au comble de la crise, la couverture médiatique de ce cyclone prenait l’allure d’une compétition entre pays. Compte-rendus et commentaires comparaient les chiffres : combien de nouveaux cas, combien de cadavres ? Des images montraient cimetières, crématorium, columbarium débordés dans cette course avec la camarde.

     Par chance l’approche des congés redonnait des couleurs à la vie. Cafés, cinémas, commerces rouvraient. Des concerts et autres communions culturelles se concoctaient… La Covid avait intérêt à se tenir à carreau.

     *Tel Prince, telle religion.

     Avon le 04.07.20. Edgar RIVEBOUR.

 **

Textes C hors Coro…, 2020, pour mars 21.

Le juré poète et écrivain Charly MATHEKIS

 

Podium

1) « Il m’amuse et ne me lasse », Nadia ESTEBA DE ANGELI

2) « Tel un coquelicot », CHARLOTTE-RITA

3) « Les corbeaux d’Odin, 2020 », Julia LINDHOLM

 

Autres poèmes d’autres poètes bien placés :

4e) « Le Chat et les pommes (fable) », Georges FRIEDENKRAFT

5e) « Clémence d’âme survit », Augustin KAKINE AURÈLE

6e) « Aout 2018 », Marc HERNU

 

*

     Il m’amuse et  ne me lasse

C’est lui qui fait des claquettes sur le toit

Sa musique est sacrée pour moi

Vous le sentez dans le cou, entre les doigts 

Dans les charmes, les chênes, arbustes des sous-bois ?

 

Il court invisible, irrésistible

Prend des baguettes, un tambour, joue de l’harmonica,

Des castagnettes ; il déploie ses ailes et puis s’en va !

 

Selon son humeur, virtuose de la flûte, de la trompette

C’est le vent qui passe par la fenêtre.

J’aime les improvisations de ce courant d’air

Il cavale, danse, cabriole, Nous amuse et fait sa folle

Nous invite à colin-maillard Sur la place, l’horloge, les remparts.

 

Coléreux, fantaisiste Son lasso claque quelquefois.

Il est ma muse et ne me lasse C’est un grand artiste

Il passe du coq à l’âne Siffleur de la mer, de la montagne ;

Nous laisse à jamais dans le silence… Il me souffle l’espérance

 

Puis il reprend de plus belle sa cornemuse

A saute-mouton, sur l’écume des vagues

il gonfle les voiles des barques catalanes

 

Autan, Marin, Grec, tramontane

Dans son concert de violons contrebasses,

Les cuivres qui résonnent, M’amusent ne me lassent

 

     Nadia ESTEBA au 23 juillet 2020.

**

 

« Prix Ella et Rouben Melik 2020», pour mars 21.

 regroupant les thèmes Œuvres célèbres, Couleurs, Bateau-Ville

 

    Bonjour Laurent, nous nous sommes concertées, Séda et moi

et avons conclu au classement suivant :

 

1 « Vénus », statue du Louvre, Madeleine LOISEAU

2 « Bicyclette au Vésinet », Julia LINDHOLM

3 « La clairière se fait rêveuse », Patrick RAVEAU

 

4 « Merveilleuse icône », Nadia ESTEBA

5 « Couleurs », Bernard BÖSIGER

6 « Grand-mère et l'automne », Élizabeth de COURTIVRON

7 « Je reviens de l'Afrique », Patient KATEMBO VAYIKONDERA

8 « King of blues », Hervé LAFFORGUE

9 « Et les doigts jaunis par la nicotine », idem

10 « Dans mon jardin secret », CHARLOTTE-RITA

 

     Amitiés, Nathalie MELIK

*

 

     Vénus

 

Trop belle pour être seule

On l’a pêchée dans sa tranquillité

Trop seule pour être belle

De son océan on l’a arrachée

 

Sans bras pour se défendre

Trop lourde pour s’enfuir

Sable fin et algues tendres

N’ont su la retenir

 

Du matin au soir

Sur son socle, dressée

Des inconnus viennent la voir pour y croire

Fascinés par cette déesse délaissée

 

Mais du soir au matin

Lorsque le Louvre se dévide

Vénus pleure d’un rien

Et son visage de pierre se ride

 

Elle regarde les étoiles et la Tour Eiffel

La Seine et ses poissons volants

Elle pense à son passé si loin d’elle

Aux étoiles de mer et à l’Océan

 

     Madeleine LOISEAU

 

     Seront envoyées par correspondance les récompenses 20/21, 400 € en tout, 100€ pour le lauré du Prix Bernard Chasse, 100€ du prix Textes C Comme Coro du Prix Charly Mathekis, 100€ du prix Textes C hors Coro et 100€ du prix « Ella et Rouben Melik », des gravures de Monique Raymond, des livres de fables de Da Vinci à Florian, des cd de fablettres et poèmes chantés par Philippe Daverat.

      Nous remercions Bernard Chasse et l’Association des Amis du Poète Rouben Melik qui participent à financer nos prix, en plus d’établir le podium à partir de notre sélection. Et Charly Mathekis notre « ambassadeur » en francophonie et poésie en ce Butembo de Nord-Kivu en RDC, pépinière de poètes ! Nous exprimons notre gratitude à la Maison des Associations Culturelles de L’Haÿ-les-Roses qui nous soutient pour les concours mais aussi pour notre édition de la revue Jeux d’Epreuves. Nous remercions et félicitons les poètes pour leur participation, la qualité et l’originalité de leurs textes, alors que nous vécûmes une année 20 Compliquée, Complexe, Cacophonique

     Des films vidéos seront postés sur une chaîne YouTube du Verbe Poaimer qui reste encore à créer, plusieurs ont été réalisés avec les poèmes primés 2020 en mars 2021 avec lecteurs interprètes Nathalie Melik, Gilles Dyrek et Laurent Desvoux-D'Yrek.

     Et les concours 2021 sont ouverts !, avec un effort particulier pour leur financement et leur communication, un renouvellement ou un approfondissement de nos thèmes, en cette année du Centenaire de Rouben Melik et des 400 ans de Jean de La Fontaine !

 

      Le Verbe Poaimer, au samedi 20 mars 2021, premier jour calendaire du printemps, jour d’équinoxe.

03 mars 2021

Georges Chapouthier, les Animaux, les Livres, ailés Entretiens ! journée mondiale de la vie sauvage et Agenda 21 VerbePoaimer

 

Georges Chapouthier, les Animaux,

                      les Livres, ailés Entretiens !

 

     Vous pouvez nous demander le recueil de Haïkus et tankas d’animaux et nous vous l’enverrons pour ses 16 euros, à l’ordre du Verbe Poaimer prenant en charge les frais de port. Chèque à envoyer au Verbe Poaimer, 73 avenue Larroumès, Moulin de la Bièvre L’Haÿ-les-Roses.

     Vous pouvez passer autrement à la librairie Pippa, dans le quartier Latin, tout près du Panthéon, 6 rue Le Goff, remplie de livres et… d’objets poétiques étonnants ! Dans les librairies Gibert, sur le Boulevard Saint-Michel, ou Eyrolles, sur le Boulevard Saint-Germain, vous pouvez trouver Sauver l’homme par l’animal, à quelques pas pour un être humain, avant d’aller lire ces deux ouvrages sur les bancs migrateurs du Luxembourg…

     « Un bonheur d'entendre, d'écouter et de voir Georges Chapouthier, que je connaissais depuis longtemps dans le domaine de la poésie et retrouvé il y a quelques années après l'avoir connu par la revue essentielle "Jointure", bon je savais que sa sphère professionnelle tournait dans les sciences, mais je ne lui savais pas finalement toutes ces recherches et trouvailles sur le monde animal.

     Personnalité, intelligence, empathie sont dénichées ou révélées par notre Georges parmi la gent animale. On apprend par lui que les rats rient mais qu'on ne peut les entendre avec nos simples oreilles, parce que.... Que les pieuvres, pourtant non vertébrées, utilisent des objets humains deux à deux, ah ah lesquels ?, pour s'en faire des abris. Quant à l'empathie, l'altruisme, ce sont des éléments clés..., chez les singes, les rats encore, écoutez-le conter l'expérience qui en atteste, des clés que nous avions délaissées dans tout ce que nous mettons en avant dans nos parcours, nos formations, nos sélections... et la leçon de maître Georges serait dans un rééquilibrage des compétences cognitives par les émotives... Chez Odile Jacob, Sauver l'homme par l'animal tout un programme ! qui fait le lien eh eh avec sa poésie.

     Le recueil, publié sous sa direction, de Haïkus et tankas d'animaux, paru chez Pippa l'an passé, nous incitait déjà à explorer des aspects attachants, surprenants, tendres, cocasses, originaux chez nos amis les animaux domestiques ou sauvages. Il avait invité des collégiens et des élémentaires à composer aussi sur ce thème et par cette forme de poésie d'origine asiatique. En cela, il est cohérent avec son message que c'est par l'Education notamment que l'on pourra créer le rééquilibrage qu'il appelle de ses voeux, en étoffant les Cours d'Education Civique et en les ouvrant à la prise de conscience de protection environnementale.

     Les seules qualités mathématiques ne sauraient faire un bon médecin, or la première sélection ne tient pas compte de ce qui se jouera dans une relation de confiance entre un docteur et son patient. Bon moi j'ai envie d'aller lire le livre de Georges pour démêler davantage les liens du vivant, entre biologie et philosophie, sciences et humanisme, conscience et respect et une affable envie de lire notre La Fontaine aux 400 ans et combien de fables mémorables, il me semble que chez lui aussi les rats rient, les souris trottent menu et que le Fabuliste a l'ouïe assez fine pour entendre les animaux converser en chuchotant, loin de la vision des animaux-machines de son contemporain, un certain René Descartes. Rééquilibrage disions-nous du cartésianisme par une attention à l'autre, un sens de la responsabilité vis-à-vis du monde vivant que la poésie a contribué à pas légers à faire entendre.

    Et l'immense et discret Philippe Jaccottet, poète suisse francophone, étudié comme "poète de la présence", comme notre Yves Bonnefoy de ce côté des Alpes, vient de quitter la vie à 95 ans, après des lustres à se faire chantre chanteur admiratif de la Nature qui a accompagné ses milliers de jours aux vallons et aux escarpements... Ce soir j'ai écouté deux entretiens de Georges Chapouthier, l'un sur le Blog du Sics Prospective avec Hélène Braun, puis Yolaine de la Bigne à la voix toujours enchanteresse et dont m’enchantait et m’amusait beaucoup naguère certaine chronique sur France Info. Ah soudain je me rappelle : Georges rappelle que l'humour est un trait commun aux êtres humains et aux animaux. Sur ce, l'éléphant léger, mais pas trop, va se coucher. »

     Cordipoeti artisti et milrécits Laurent Desvoux-D'Yrek entrant dans le jour 3 de mars 2021... Texte peaufiné par grand jour du 3.3.21.      

     J'apprends dans l'après-midi qu'il s'agit en ce jour ternaire

de la journée mondiale de la vie sauvage !

*

     Voici les liens des 2 entretiens récents de Georges Chapouthier :

https://www.prospective.fr/rencontre-avec-georges-chapouthier/

     G.Chapouthier par Yolaine de la Bigne sur la personnalité animale, https://www.youtube.com/watch?v=hjiCDmk4JGA&feature=youtu.be

HaïkusTankasAnimauxPippa20 - copie

Sur Le Blog du Verbe Poaimer, le 20 mars 2021,

« L’Agenda 21 » du Verbe Poaimer

Samedi 20 mars 2021 :

Résultats des « Concours du Verbe Poaimer 2020 »

catégories « Histoires et poèmes à la lettre C », prix Charly Mathekis, « les Planètes », prix Bernard Chasse, « les Œuvres célèbres », prix Ella et Rouben Melik, « les Couleurs » prix Nadia Esteba et « Bateau-Ville, aventures et rêves », prix de L’Haÿ-les-Roses, le 1er jour du printemps - à 20h21 !

Samedi 20 mars 2021, suite immédiate :

Lancement de nos Concours d’écriture 2021 avec des nouveautés !

     La revue Jeux d’Epreuves, toute fraîche, peut nous être demandée par courriel ou acheminement postal, à votre guise.

     Bons visionnages, bonnes lectures, bonnes escapades littéraires !

**

10 février 2021

Sing Sing au Castor Astral en ce février 2021 ! Un vif événement musical et littéraire ! Le livre de Franck Balandier

 

Sing Sing au Castor Astral en ce février 2021 !

Un vif événement musical et littéraire ! Le livre de Franck Balandier est à réclamer !

     Que mille articles naissent ! Que fusent donc mille postcasts ! Et que le pavé musical de Franck Balandier parte comme des petits pains nourrissants d’anecdotes, de parcours, d’expériences d’art et de vie, à jouer avec les limites et faire ! Partager ! Créer ! S’évader ! Vivre intensément ! Et la littérature la poésie l’image et la musique en quartette qui entraîne ! Sortie imminente de Sing Sing au Castor Astral par ces jours de neige, une somme autour des musiciens qui ont passé un séjour sous les verrous, composée par l’ami Franck qui avait un talent fou sous ses différents et élégants chapeaux ! Préface de Philippe Manœuvre qui a vu l’intérêt de la démarche. La présentation générale par Franck lui-même est aussi l’occasion pour lui de revenir sur ses années où il a œuvré en milieu carcéral pour amener l’expression et l’art auprès des prisonniers, une démarche de pionnier et d’humaniste, contée avec sa verve et sa pugnacité épatantes.

SingSingDedicaceFBaLDphLD21

FranckBalandier roman Apo phLDnov18

     Le Castor Astral du même Franck B avait publié en 2018 le fameux Apo par lequel je l’avais découvert et déjà c’était le récit d’un séjour en prison, la fameuse Santé avec la cellule aux surprises qui accueillit un certain Guillaume suspecté d’avoir dérobé la toile la plus connue au monde. Il s’agissait d’une « exofiction » et Franck s’amusait qu’on lui délivre ce terme critique qu’il ne connaissait pas. Relisez cet Apo, qui explore plusieurs directions des mystères d’une vie. Cette même année du centenaire de la mort d’Apollinaire, il fit paraître aux éditions Alexandrines un court et tonique Paris d’Apollinaire, dont je vous cite 4 des 7 titres de chapitres « Louise Lalanne, poétesse de la nuit », « L’affaire de la Joconde », « Mort du poète » et.... « Père Lachaise, 89e Division, 23e rangée », si près d’où, en compagnonnage de Jim Morrison, de La Fontaine, de Nerval, d'Higelin et d’Apollinaire, Franck Balandier a élu sa der demeure sur Terre en décembre 2020.

    A l’automne 2018, Franck avait arpenté les territoires de France pour la parole apollinarienne consistante et il était venu volontiers à notre invitation dans des classes de collège et de lycée de notre établissement situé à 600 mètres du Pont Mirabeau (distance non encore certifiée…), ainsi qu’au Centre de Documentation et d’Information de notre école et à la librairie « L’Instant », où il avait rencontré l’après-midi des lycéens puis en début de soirée, un public d’habitués du lieu ou de poètes du Verbe Poaimer. A l’automne 2020 des 5e composaient des histoires intitulées « Franck part en expédition », il avait eu le temps de les apprécier, de remercier pour le geste, avant que la fin de l’automne Vingt Vingt ne l’emporte… et il a soigné ses adieux en préparant, avec l’aide notamment de son épouse Delphine Arnould-Balandier et de l’éditeur, par des entretiens, la publication posthume de Sing Sing, car la publication attendue depuis longtemps par ceux qui apprécient le style et le dynamisme de Franck en écriture ainsi que son regard avait été retardée par la survenue d’une pandémie mondiale, quelque cent un ans la pandémie qui emporta Guillaume Apollinaire déjà affecté le 17 mars 1916  par la blessure au front de cette « Drôle de guerre d’un artiflot », un autre titre de chapitre encore du Paris d’A…

Balandier ParisdApollinaire CDInov18phLD

AlcoolsApollinaire PontMira phDesvoux-D'Yrek

     Vif nous demeure Franck Balandier, il présente devant nous encore Guillaume Apollinaire, « en compagnie de l’ami Jarry ou de Picasso », vif à déclamer ses vers et ses amours d’un pont à un autre pont et il Sing Sing devant nous il est tout feu tout flamme pour nous conter les destins extraordinaires de tant de musiciens qui nous font vibrer encore le corps et le cœur ! Sing Sing !

    Laurent Desvoux-D'Yrek, textes et photos à créditer du prénom et du nom svp.

01 janvier 2021

Voeux Deux Mil Vingt-et-Un par Verbe Poaimer Le retour des sonnets - Ben quoi zétaient partis ?!

 

VŒUX DEUX MIL VINGT-ET-UN PAR VERBE POAIMER

 

 

     Bonjour Brigitte et Laurent,

     Faisons court : voici mon vœu pour 2021 :

     Soyez toute l’année en pleine forme physiquement et moralement, armés, bardés, caparaçonnés pour en découdre avec l’année qui se profile dont rien ne prouve qu’elle sera plus clémente que celle qui l’a engendrée.

     J’abandonne les acrostiches dont le dernier a fait preuve de son inefficacité. Place au Sonnet !

     Bizoux à vous deux de nous deux, E & G

**

 

     2021 est arrivé : Sonnet les matines !

 

Plus de dix ans de vœux sous forme d’acrostiche

Pour en arriver là au fiasco 2020 !

J’ai donc voulu changer pour 2021

J’ai pensé au sonnet et je me suis dit : «  chiche ! »

 

Recevez donc, Ami-e-s, en rares rimes riches

Pauvres le plus souvent, mais en alexandrins

Mes meilleurs vœux pour vous et pour le genre humain

Quand il s’agit de vœux je ne suis jamais chiche

 

A quoi bon les nommer ils sont partout les mêmes

Et n’en finissent pas d’écrire leur poème.

Mais mes vers sont comptés et je dois à présent,

 

Conclure ce sonnet par une flèche ultime

Crucifiant 2020 dans la liesse et les chants

Pour faire de sa chute une Aurore sublime

     E & G

 

     Dis donc, Gérard Edgar, je viens de renouer avec le sonnet dialogué, on est en phase et nos coups de gueule déjà en-vers nous-mêmes ne manquent pas de panache !

    Tu permets que je relaie ton sonnet avecque le mien en attendant ceux d'Elizabeth de Courtivron "La Dame aux sonnets"...? Ton texte est extra une fois encore ! La poésie sur son trente, trente et un ! Par cordipop ! Laurent 3D57 à fin Vingt Vingt.

*

 

    Cyrano 2020 en sonnet dialogué (1 ?)

 

Cyrano 2020 par quelque temps de masques

Son destin aurait-il été le même ou quoi ?

Sur son identité serait-il resté coi ?

Son Complexe Courrait-il encore à ses basques ?

 

Ferait-il attention encore dans les vasques

Au reflet de son nez ? et serait-il narquois

En réponse à tel qui dirait que dans l’aqua

Les étoiles se voient et ce pic Casse Casque !

 

Cyrano 2020 tout entier dans l’action

D’aider… ses prochains… ses lointains… avec passion…

Oublierait… son travers… de figure… à tarasque…

 

Et vivrait… de panache… et d’amour… et de vers…

- Qui toujours dans une ombre rime avec travers ?

Qu’il vienne ce fantôme et que je le démasque !

 

     Laurent Desvoux-D'Yrek à L’Haÿ-les-Roses le 29 décembre 2020.

Reprise des sonnets dialogués ce jour après

Des années d'estrambots et de quintils.

**

 

     Merci cher Laurent,

Ce sonnet sur son nez m’a sonné. Merci !    Edgar

LibelluleDessinRueLD19b

 
Voeux Deux Mil Vingt-et-Un par Verbe Poaimer

Le retour des sonnets - Ben quoi zétaient partis ?! A suivre...

 


13 novembre 2020

Les 99 de feu Rouben Melik, venu des autres zones, quelques anaphores et un jeu, livre à gagner

HOMMAGES À TROIS POÈTES VIFS DE L’AUTOMNE !

        Après René de Obaldia, l’éternel ébaubi…

                 et

      Guillaume Apollinaire, chantre dans le mystère

AUJOURD’HUI, Rouben MELIK, "venu des autres zones"

 

Par dessus les

Pour te le dire

Parce qu’il est

Au seuil du rêve

Moi président…

Pour ma promesse

Presque comme une

D’un jour à l’autre

Pas besoin de

Un amour sans

Par parallèle

On danse encore

 

     Une anaphore d’un autre « auteur » s’est glissée dans cette série… d’anaphores de poèmes de Rouben Melik repérées et prélevées dans ses divers recueils, quatre syllabes par quatre syllabes, quelle anaphore selon vous ?  la série complète a été diffusée dans « Jeux d’Epreuves », numéro de septembre 2020, la revue de poésie du Verbe Poaimer.

     Nous proposerons en 2021 un prix Ella et Rouben d’ordre exceptionnel où ces anaphores devraient avoir leur rôle. Quel « auteur » donc dont on parle davantage en ce mois de novembre 20 en librairies de presse qu’en librairies Clique et Collecte ? A gagner : le premier livre du Verbe Poaimer comportant « Strophes pour L’Haÿ-les-Roses », le poème que nous aimerions particulièrement voir mis en avant lors du centenaire de Rouben.

     Anaphores, vers, strophes, poèmes à retrouver dans les deux anthologies de Rouben Melik (1921-2007) La Procession (Messidor Temps actuels & Rougerie) et En Pays partagé (au Temps des Cerises).

      Une anaphore pour mémoire est une figure de style de la répétition de mêmes mots en début de vers ou de strophes, de phrases ou de paragraphes, pour un effet d’insistance, de refrain, l’anaphore se prête aussi à des variantes de ses mots comme des idées exprimées à la suite. Un recueil de Rouben consonnait avec cette pratique : Variations de triptyques.

     Texte de Laurent Desvoux-D’Yrek le 13 novembre 2020, deux heures trente avant le jour anniversaire des 99 ans de la mort du poète Rouben Melik.

     Le Blog du Verbe Poaimer, Page Facebook du Verbe Poaimer, Le Blog de Monsieur Dyrek, courriel : avpoaimer@yahoo.fr ou monsieurdyrek@yahoo.fr

      Chaîne YouTube de lectures poétiques avec des vers de maître Rouben !

https://www.youtube.com/watch?v=eqRfMj87GIs

      Alice-Marie, élève alors de 6e, lit des vers quatre à quatre de Rouben Melik, elle fut la brillante finaliste de la 6e2. Elle dit des vers par elle choisis par groupe de quatre vers de quatre syllabes. Vidéo participant au grand concours de Maître Busnel avec « La Grande Librairie » et son grand Oral de jeunes lecteurs de textes littéraires, proses ou vers. La deuxième édition vient d’être lancée. Oyez !

RoubenMelikTrêtaigne ParisPhoto Laurent Dyrek (ci-dessus), photo Le Nai (ci-dessous) :

Palmares2soeursMelikLe Nai362

     On peut consulter, en +, le site « Les Amis du poète Rouben Melik », très bien réalisé, avec beaucoup de sources iconographiques, vidéos et enregistrements, et « Le Blog de Monsieur Dyrek », consacré notamment à des propositions d’écriture pour la jeunesse.

08 novembre 2020

102 ans de la mort de Guillaume Apollinaire survenue le 9 novembre 1918, questions pour un "Chantre" !

    Questions pour un Chantre !

 

« Chantre »,  « Et l’unique cordeau des trompettes marines »

d’Apollinaire est…

 

- Un monostiche euh un monostique euh un monostiche

- Un poème

- Un alexandrin

- Une anagramme anti ou pro Trump

- Un vers unique cherchant sa rime

 

- Le sixième poème d’Alcools

- Un mystère euh une devinette euh un mystère

- Un élément de brocante poétique

- Le dernier vers d’un inventaire à la Prévert

- Un élément de puzzle

 

- Une évocation de la poésie par la musique

- Une évocation de la musique par la poésie

- Une Odyssée en un vers

- Le seul vers retrouvé d’un poème de jeunesse d’Apollinaire

- Une pièce poétique brève dans le cadre d’une alternance de poèmes courts et de poèmes longs dans le recueil Alcools

 

- Un pied de nez aux critiques et un clin d’œil aux lecteurs

- Un acrostiche codifié ELU CD TM

- Un coup de pouce promotionnel à un copain musicien

- La somme de deux dés, dont une face pour quatre mots dissyllabiques

- Une source d’inspiration pour un de vos poèmes

 

    Plusieurs réponses sont possibles ! plusieurs poèmes aussi !

 

     Texte de Laurent Desvoux-D’Yrek le 8 novembre 2020,

deux heures trente avant le jour anniversaire des 102 ans

de la mort du poète Guillaume Apollinaire, par grippe espagnole,

deux jours avant l’Armistice de 1918.

Alcools Apollinaire phDesvoux-D'Yrek

     Remarque : quelques jours auparavant, le 22 octobre 1918, naissait un grand poète, dramaturge et romancier français !

Innocenti grille ph3D20a

   

 

30 octobre 2020

Appel à texte la lettre C etc été automne 2020 jusqu'à fin octobre des thèmes originaux à s'approprier ! Le Verbe Poaimer

 

     LE VERBE POAIMER, dans sa 30e année

association à but non lucratif de création poétique (1991),

membre fondateur de la Maison des Associations Culturelles de L'Haÿ-les-Roses  (1995)

      Appels à poèmes et à proses... dont...

HISTOIRES ET POÈMES À LA LETTRE C

     Placez dans votre texte de Cinq à Cent mots Commençant par la Consonne C ! parmi lesquels, venant de 2020 : Courage, Coronavirus, Covid-19, Chauves-souris, Crise, Confinement, Confinés, Cluster, Cœur, Ciel, Capsule, Consignes, Centenaire Cadou, Christophe, Chanteurs, Chercheurs, Cap, Climat, Canicule, Choc, Clash, Chaos, Cargo, Chaîne de solidarité, Courriels, Couvre-feu, le Collectif… et/ou tous autres que vous Choisirez ! avec majuscule et en gras. Thème libre. Poèmes, fables, contes, poèmes en prose, de 15 à 24 vers/lignes.

     Prix Charly Mathekis et les poètes de la Charente au Congo. Nombreuses récompenses, 100 €, des gravures de Monique Raymond, des livres de fables, des cd de fablettres et poèmes chantés par Philippe Daverat.

     Prix « La Classe ! » Les mineurs participent sans frais Jury : des professeurs de français et auteurs. Réservoir de mots et d’idées sur « Le Blog de Monsieur Dyrek ». Participation individuelle ou avec sa classe par l'intermédiaire du professeur. Récompenses : des livres illustrés de fables - ni d’Esope, ni de La Fontaine ! par exemples de Claris de Florian ou de Léonard de Vinci. Si !

     Nota bene : les Lettres M et N prévues initialement sont en réserve pour 21.

**

ESTRAMBOTS DE PLANÈTES, D’ŒUVRES, DE COULEURS

       Concours de poésie avec 3 GRANDES THÉMATIQUES, poèmes de 15 à 20 vers réguliers ou libres, « estrambots » - au sens élargi de sonnets prolongés, vers réguliers ou libres.  3 prix de poésie, chacun à 100 .

a)  les PLANÈTES Prix Bernard Chasse – poète et auteur de proses, L’Haÿssien et citoyen du monde (la Terre, la Lune, Mars, Mercure, Vénus, Jupiter et Saturne, Uranus et Neptune, Pluton, la ceinture d’astéroïdes, (1)Cérès, les exo-planètes, l’aventure spatiale,  la conquête lunaire et martienne, les corps célestes, les astres errants, les comètes…).

b) les OEUVRES CÉLÈBRES Prix Ella et Rouben Melik – Rouben était poète Ella faisait sculptures (Une symphonie de Beethoven, « La Joconde » de Vinci, le « David » de Michel-Ange, « Impression soleil couchant» de Monet, sculptures de Camille Claudel, la Flèche de Viollet-Le-Duc etc).         

c) les COULEURS Prix Nadia Esteba, poèmes en couleurs (au min. 3 notations de couleurs, primaires, secondaires, teintes, adjectifs, noms…). Une de ses œuvres peintes à gagner en plus des 100 .

**

TEXTES DU BATEAU-VILLE AVENTURES ET RÊVES

     Prix de L'Haÿ-les-Roses (qui abrite le « Bateau-Ville »), en prose ou en poésie, avec un titre contenant le « Bateau-Ville ». Poèmes : de 14 à 24 vers, réguliers ou libres.Proses : 20 lignes ou plus, conte, nouvelle, poème en prose… « Bateau-Ville » : Total de prix 100 € et dons d’œuvres représentant le Bateau-Ville.  

      Voir l'avancée de la recherche sur la maquette géante du Bateau-Ville, la sculpture en bois. Page Fb « Qui a créé le Bateau-Ville ?, notre enquête ».

**

     Textes en Times New Roman ou Garamond, 12, style « Sans interligne », word, doc, docx... Précisez département et/ou région après votre nom. Anonymat effectué à réception pour les jurys. Informations et envois de textes à : avpoaimer@yahoo.fr

APPEL À TEXTES ÉTÉ AUTOMNE 2020 !

TEXTES À LA LETTRE C… poèmes ou proses

     PLANÈTES, ŒUVRES, COULEURSpoèmes

          et BATEAU-VILLEproses ou poèmes

   On peut participer à nos propositions d’écriture de 2 façons :

  -En nous envoyant, sans frais, des poèmes ou des proses qui pourront être intégrés dans nos anthologies futures ou dans la revue (on peut adhérer à notre association avec 12€ nous permettant de poursuivre les activités poétiques et on peut se procurer nos livres).

   -En participant à nos concours d'écriture d’ici au 31 octobre 2020 avec 12€ pour l’ensemble des catégories. Vous pouvez proposer autant de textes que ces catégories vous inspirent ! Lots : 500€ et œuvres artistiques + livres et possibilité de publication.

    Cf « Le Blog du Verbe Poaimer » et la page Fb du Verbe Poaimer.

**         **     *     **       **

      à découper, imprimer, photocopier ou recopier

     et envoyer au  Verbe Poaimer  à la MAC  Moulin de la Bièvre

73 avenue Larroumès 94 240 L’HAŸ-LES-ROSES :

VERBE POAIMER 2020 COTISATION/CONCOURS/LIVRE(S)

Nom M Mme :……………………… Prénom :…………………

Pseudonyme (s’il y a lieu) :………................................................

Tel et mail :………………………………………………………. Adresse :………………………………………………………….

 

    Cocher :  Membre actif simple ou membre par concours (informations par courriels + revue Jeux d'Epreuves12 €

OU Bienfaiteur 50 € avec reçu fiscal ⧠     OU Donateur 100 €avec reçu fiscal ⧠ (ouvrant droit à réduction d’impôt sur le revenu de 66%)

 

    Recueil 2019     Jardins gravés, jardins légers, 12 € ⧠

(comportant des gravures de Monique Raymond et des poèmes des poètes du Verbe Poaimer)

    Sonnets de la Colline et quinzains de l’an XV, 10 € ⧠

(comportant notamment plus de trente-six sonnets de Bernard Chasse)

Jardins et Collines LivresPoaimer

    Participation aux frais postaux par exemplaire 2 € ⧠

Montant total :     .……. espèces… chèque... (à entourer svp)

      ** ** ** *

En préparation : le livre anthologique de poèmes inédits Jardins - Ponts - Planètes

Un Trois en un ! Poèmes de poètes de France, de Navarre, de RDC et...

 

 

22 octobre 2020

Le Centenaire l'extraordinaire roman de René de Obaldia, publié quand ? son livre à gagner avec Verbe Poaimer

HOMMAGES À TROIS POÈTES VIFS DE L’AUTOMNE !

AUJOURD’HUI, RENÉ DE OBALDIA L’ÉTERNEL ÉBAUBI

- Viendront en novembre Guillaume Apollinaire et Rouben Melik

 

       Le poète et dramaturge René de Obaldia a cent deux ans ce jour 22 octobre 2020 pour la première fois. Joyeux anniversaire, donc cher écrivain poète toujours curieux et ébaubi par le monde et la vie !  (Le poète et dramaturge René de Obaldia a cent un ans ce jour 21 octobre 2020 pour la dernière fois = la phrase de la veille). Il a composé - jadis ou naguère ?-  l’extraordinaire roman appelé Le Centenaire, où le personnage de « Monsieur Le Comte » m’a rappelé les mille impertinences des enfants dans son livre pour la jeunesse Innocentines. (2 livres aux éditions Grasset dans cette Collection qui fait apparaître les yeux des auteurs... voir la photo où ont été masquées quelques syllabes pour faire apparaître un nombre impressionnant...)

  Enjeu de notre jeu question et 10 gagnants possibles :

- Le dit roman Le Centenaire du poète dramaturge pour la meilleure réponse,

- Les trois premiers recevront notre premier opus de poésie du Verbe Poaimer :

Pour L’Haÿ-les-Roses en vers ou en prose.

- 7 autres recevront un exemplaire de « Jeux d’Epreuves », notre revue de poésie.

La question « Quand René de Obaldia fit-il paraître son Centenaire ? »

-       pile l’année de ses Cent ans ?

-       – l’année de ses 41 ans ?

-       – l’année de ses 59 ans ?

-       – l’année de son entrée à la Coupole des Académiciens au siège numéroté 22 ?

-       – l’année de publication de ses Perles de vie, où l’on trouve parmi mille cette citation de Pablo Picasso l’hypercréateur « Il faut beaucoup de temps pour devenir jeune. » ?

-       – l’année où il a joué lui-même sa pièce Le Défunt ?

-       – l’année où Michel Simon a fait retour théâtral et sensation dans Le Vent dans les branches de sassafras ?

-       – l’année du centenaire de la naissance d’Apollinaire, alors que celui-ci est mort quelques jours après la naissance de René ?

     Pour départager les gagnants renéphiles : proposer une nouvelle « Perle de vie » portative à René de Obaldia en viatique philosophique et poétique. En vers ou prose, une phrase, un vers, une pensée qui vous soit et précieuse et légère…

    Envoi de vos réponses à avpoaimer@yahoo.fr dès ce 22 octobre 2020 ! Le Blog du Verbe Poaimer et sa page Fb annonceront les résultats lors de l'hommage à Apollinaire le 9 novembre. Laurent Desvoux-D'Yrek pour Le Verbe Poaimer 2020 (nos concours d'écriture pour les poètes jusqu'à fin octobre, les concours "La Classe !" pour les moins de 108 ans euh les moins de 18 ans vont jusqu'au 15 décembre).

Cent InnocentinesPhotos à créditer Laurent Desvoux-D'Yrek

Poete101ansRedac5eOct19Parisa

 

 

20 octobre 2020

Des poèmes, des contes etencoredespoèmes ! "Oscillations vababondes au crépuscule" lecture et signature Mercredi21octobre 2020

 

     Des poèmes, des contes et encore des poèmes !

et de nos nouvelles !

 

    Nous vous présentons avec bonheurs d’expression trois livres de poésie et un livre de contes jeunesse.

    Et une rencontre de poésie autour d’Oscillations vagabondes au crépuscule mais bien avant le couvre-feu ce mercredi 21 octobre 2020 à 15h dans une librairie de Paris oh oh c’est un 4e livre de poésie !

     Faites vos choix, aidez en ces temps troublés, les petits éditeurs, les librairies indépendantes, les associations de poésie et les auteurs… tout en prenant du bon temps en lectures régalades et bon moments autour des livres.

     La der ligne est une proposition pour le Ministère de la Culture !

     Cordipoeti artisti et milrécits Laurent Desvoux-D’Yrek du Verbe Poaimer

 

« Cinq-Cinq » ! - clin d'oeil à Franck Balandier ! :

-       1) Un recueil de poèmes de Claire Garnier Tardieu, qui présida naguère Les Rencontres Poétiques de Bourg-la-Reine et a favorisé le rapprochement avec l’Association Le Verbe Poaimer, nos deux assos riveraines de la Bièvre ! Elle a pris récemment des responsabilités dans la revue « Poésie Première ».

-       2) Un recueil de poèmes de Marie-Paule Charles, poète et nouvelliste, qui a été membre du Verbe Poaimer et fut invitée sur notre stand lors de Salons du Livre et des Arts de L’Haÿ-les-Roses, avec La Roseraie des Cultures. Certains de ses textes ont été interprétés par La Compagnie Théâtrale du Moulin.

-       3) Un recueil de poèmes brefs Haïkus et tankas d’animaux, comportant des poèmes du Verbe Poaimer ainsi que des poèmes d’écoliers et de collégiens (6e et 5e de mon collège parisien), sous la conduite d’ensemble de Georges Chapouthier, membre du Verbe Poaimer et qui nous présenta pour « Jeux d’Epreuves » son projet.

-       4) Un recueil de contes pour enfants, un grand-père transforme en légende chevaleresque la vie de ses deux petits-enfants, dvd ou, conseillée : clé usb comportant texte écrit et interprété par des comédiens, construction sonore et musicale et des jeux d’apprentissage liés.

-       5) Venez écouter et lire Jean-François Blavin à La Lucarne des Ecrivains !

 

1) S’ÉCHAPPE LA POÉSIE

   Les éditions « Littérales » ont le plaisir de vous annoncer la sortie du recueil de poésie de Claire Garnier-Tardieu : S’échappe la poésie

   Cet ouvrage a obtenu le prix de poésie « Patrice Fath » 2020, en vente depuis le 15 octobre 2020 au prix de 10 € +4 € de frais d’expédition.

…………………………………………………………………………………………………

BON DE COMMANDE à retourner à : Éditions Littérales 5 rue Amiral Courbet 29200 BREST

Je commande ………exemplaires du recueil de Claire Garnier-Tardieu   « S’échappe la poésie » au prix de 10 € l’exemplaire.

Nom : …………………………………………………………………………………………

Prénom : ……………………………………………………………………………………..

Adresse :……………………………………………………………………………………..

Ville : …………………………………………………………………………………………

Code postal : ………………………………………………………………………………

Courriel : ……………………………………………………………………………………

Ci-joint un chèque de …………. € à l’ordre de « Littérales » correspondant au montant de ma commande.

Le : ………………………………..    Signature :

 

Lien vers un bon de commande pour mon dernier recueil S’échappe la poésie :

http://www.clairegarniertardieu.fr/bon-de-commande-sechappe-la-poesie/

 

     Deux extraits du recueil S’échappe la poésie, communiqués par la poète :

 

Je chausse mes bottes de sept siècles pour enjamber le parapet de ma vie 

démêler son écheveau dans l’eau

 

L’agréable promiscuité des souffles des présences en partance 

avant ou après la pluie

 

Est-ce un chant une danse infinie qui nous lie un rêve entré en transe 

fécondé par un seul et même cri ?

 

Nous jaillissons les uns après les autres par salves scintillantes 

des cuisses puissantes de la poésie

 

Et…

Nous avançons bien alignés comme Grande ourse Petite ourse et Cassiopée 

traçant sur la nuit notre alphabet de lumière

 

Calligraphie amoureuse que l’on oublie savamment en plongeant dans le grand sommeil 

du jour de la naissance chacun sa date sa fée au berceau

 

Mais qui nous apprend à lire quel instructeur à l’éveil parfait guidera notre index 

sur le poème livrant abondamment le sens ?

 

     Claire GARNIER TARDIEU

 

**

2) Cuisine en poésie par Marie-Paule CHARLES

     Ce livre installe, dans une ambiance de souvenirs culturels et littéraires, le plaisir de faire la cuisine, non comme une obligation, mais une œuvre de poésie

    Les recettes sont construites sous forme de poèmes qui s'appuient, le plus souvent, sur des œuvres et/ou des artistes très connus, dans les domaines notamment de la littérature et du cinéma. Entrecoupées de "haïkus" autant de flashs de mémoire fugitive. Peut être commandé dans toutes les librairies francophones.

     « Je t'envoie l'intégralité des "Marchés d'Antan". Ce texte avait été interprété, et fort bien, à l'Haÿ-les-Roses, par la troupe de Francine Michiels, la Compagnie Théâtrale du Moulin. »

 

     Que reste-t-il Des marchés d’antan ?

 

 Un parking gigantesque

 

Des linéaires gargantuesques

 

     Des lampadaires

 

Retardataires

 

     Des lueurs dans l’ombre

 

Des travées sombres

 

      Des emballages multicolores

 

Dedans, dehors

 

      Des sacs en papier souillés

 

Des caddies oubliés, rouillés,

 

 

Des caissières

 

Aujourd’hui, hier

 

      Qui disent bonjour, au revoir

 

Sans même vous apercevoir

 

 

 Des banderoles

 

Qui dansent en farandole

 

     Des néons, du bruit, de la musique

 

Pour créer une atmosphère électrique

 

    Des cris d’enfant

 

Des rires d’enfant

 

     Des voix prophétiques

 

Qui encouragent une consommation systématique

 

      Des promotions assourdissantes

 

Des réductions de prix ahurissantes

 

      Des bons d’achat

 

Qui ne valent pas un chat

 

     La présence de vigiles

 

En tenue trop civile

 

 Remplir son caddy

 

L’après-midi du samedi

 

     C’est plus qu’essentiel

 

C’est existentiel

 

 Et vous, la main sur votre carte bancaire

 

Vous songez aux courses de naguère

 

     Où l’on prenait son temps.

 

Mais où sont les marchés d’antan ?

 

*

     Le gratin de Ronsard Mignonne, allons voir si le gratin / Que vous avez mis au four ce matin / A acquis une blondeur caramel / Sur les pommes coupées en rondelles (début du poème)

 

     Marie-Paule CHARLES

 

     Site regroupant des librairies qui proposent l’ouvrage :

Cuisine en poesie - Marie-Paule Charles - Verone - Grand format - Place des Libraires

     Possible de le commander sur les liens suivants :

Fnac : https://livre.fnac.com/a14662690/Marie-Paule-Charles-Cuisine-en-poesie#omnsearchpos=1

Decitre : https://www.decitre.fr/livre-pod/cuisine-en-poesie-9791028410421.html

Chapitre : https://www.chapitre.com/BOOK/marie-paule-charles/cuisine-en-poesie,81092540.aspx

Cultura : https://www.cultura.com/cuisine-en-poesie-9791028410421.html

Le Furet du Nord : Cuisine en poésie - Marie-Paule Charles

 

**

3) Haïkus et tankas d’animaux

     M. Chapouthier a fait son anthologie de poèmes de forme d’inspiration japonaise et… animalière. Avec des entrées familières, pittoresques, ludiques ou lyriques comme : Horizons de Chats, Paysages de mammifères, Envols de papillons, Parenthèses d’humour et même Appel à la biodiversité.

     Georges Chapouthier, alias Friedenkraft en poète, consacre le dernier paragraphe de sa préface au « coup de jeune » et à « l’esprit poétique » qui peut se rencontrer « dès l’enfance » tout autant que « la sympathie pour les animaux ». Dans cette collection créée par les éditions Pippa, c’est la première fois qu’un livre de haïkus comporte des poèmes de collégiens ainsi que d’une classe d’école élémentaire d’une autre école de Paris.

     Cela leur plaît tellement, que la Directrice de collection, en sa librairie de la rue Le Goff, entre Luco et Panthéon, nous a informé que dorénavant leurs anthologies auraient toutes une part consacrée à des poèmes de tout jeunes gens. Du reste Pippa va organiser une conférence concernant « L’enfance en poésie ».  Ce livre de 105 pages comporte de fines et jolies illustrations animalières par Aurélia Colombet et Daniel Cardona.

    16 l’exemplaire. On peut en demander auprès du Verbe Poaimer, qui prend en charge les frais de port postal.

 

4) Les 3 chevaleresques - les contes de père-grand

A partir de 9à partir de 9 euros  Livre Audio Mp3

Auteur :  Daniel Frère Lu par: Audrey Meyer et Pascal Lefèvre
     Résumé :
« Papi, raconte-nous une histoire ! » L’auteur, souvent sollicité par ses petits-enfants, les a finalement identifiés aux héros de ses récits, puisant dans l’Histoire pour les entraîner dans des aventures palpitantes.

     « Il était une fois… » : cette formule magique ouvre un monde de rêve, d’aventures et aussi de morale, dans lequel le lecteur/auditeur se laissera facilement entraîner, bercé par un captivant fond musical et sonore.

     Divertissement ludique et pédagogique qui ravira petits et grands. Illustration musicale et sonore de haute qualité. Le plus: le support clé USB contient également la version PDF du livre. 12 .

     Production: Studio Voxebook

https://voxebook.fr/1193542-les-3-chevaleresques.html

 

 

Et 5), bien avant le couvre-feu, avec un titre vibrant et comme prémonitoire :

 

      Lecture-signature du livre "Oscillations vagabondes au crépuscule", de Jean-François Blavin, avancée à 15h,  mercredi 21 octobre 2020 à la librairie La Lucarne des Ecrivains, 115 rue de l'Ourcq (métro Crimée).

     Dites de venir à Jean Teulé, qui vient de faire paraître Crénom, Baudelaire et à Antoine Compagnon qui a publié son Eté avec Baudelaire il y a cinq ans qu’un poète, J-F B., fait or et suc de l’esprit baudelairien en l’adaptant à notre époque d’oscillations et de chocs.

OscillationsCouve

     Edition Unicité, 2020, 13 , livre broché comportant des illustrations de Nicole Durand et une préface de Laurent Desvoux-D’Yrek.

**

     Et… les concours de poésie du Verbe Poaimer sur Le Blog du Verbe Poaimer jusqu’à la fin du mois d’octobre 2020 !

    Celui pour les moins de 18 ans sera prolongé au 15 décembre 2020. Voir aussi "Le Blog de Monsieur Dyrek".

**

    C’était quoi cette proposition pour le Ministère de la Culture ? - Bon d’accord, mettre en avant les livres des poètes d’aujourd’hui et les anthologies poétiques d’inédits dans la présentation du Pass’Culture pour les jeunes, avec un pourcentage à créditer à la poésie contemporaine, en y prévoyant des achats de livres de poètes et déjà en citant la poésie comme il est fait du roman. Tous les enfants de France connaissent des poèmes et vivent d’enfance et de poésie et avec le sésame du bac et des 18 ans la poésie aurait disparu en chemin ? alors même que les poèmes constituent une grande part des textes étudiés au long de la scolarité, jusqu'au Baccalauréat, Hugo, Apollinaire, Bonnefoy, Chedid !

     Ce sont aussi des choix de société et de médiatisation et cela peut bouger, la poésie, négligée, oubliée, pressée, existe et se transforme au prix de contorsions et volatilisations et passe dans d’autres canaux de musique et d’images mais peut faire résurgence aussi, avec de la volonté et de la confiance, dans les mots et les pages, les poèmes ! – Tu veux toujours plus de poésie quoi ?! tu avais parlé d’une dernière ligne et le paragraphe, que t’a été obligé de dédoubler, est déjà long, long ! est déjà long, long ! – Toujours plus de défense et illustration de la poésie et des œuvres des poètes sur le vif ! Et puis étudier le poème oui mais aussi les ressentir, les vibrer, les lire, les dire, les chanter, les murmurer, les écrire, les improviser, les offrir, les rire et les pleurer, les vivre et les aimer, par Cordipop ! L3D57 les 19 et 20.10.2020.

 **