Prix spécial « Fables lettre C VingtVingt » avec quelques-uns de ces mots parmi mil possibles de l'année 2020 : Courage, Coronavirus, Covid-19, Crise, Couronne, Confinés, Cluster, Chanteurs, Ciel, Coeurs, Courriels… En jeu : un recueil illustré de fables et cd de fablettres et poèmes chantés par Philippe Daverat. Cet appel complète notre demande de fables en M et N ! Ajout au 21 avril 2020, un mardi de confinement au-bas d'une colline. Laurent Desvoux-D'Yrek pour Le Verbe Poaimer.

 

Aide-toi, le ciel t’aidera !

 

            Fablettre de Circonstance par notre incroyable Jean Fauré, qui le premier d’entre les poètes, répondit à notre appel de notre prime concours de fables, lettres C, vers 1994-1995. Il en composa depuis des dizaines…

           Le Verbe Poaimer cette année appelle à des fables et des contes lettres M et N, on attend parmi mille : Le Mulot et la Naïade, Le Moulin et la Nuit, les 3 Narvals et le Mystère… etc, infos Blog du Verbe Poaimer.

 

Le « chartier embourbé » dont Jean de la Fontaine
Sur un mode plaisant, raconta les ennuis,
S’en est sorti tout seul sans ménager sa peine,
Hercule qu’il priait, lui déniant son appui !
Mais ainsi va la vie humaine :
Aujourd’hui, tous ses descendants,
Comme il l’a fait hier, se démènent
Contre un fléau sans précédent.

 

Car une pandémie se répand dans le monde.
Le coronavirus sévit en mille lieux.
Nous comptons, chaque jour, plus de morts à la ronde
Dans les lits d’hôpital et de maison des vieux…
Alors que la crise s’aggrave,
Beaucoup de valeureux soignants
Se dévouent : Merci à ces braves
Sur le front en ces temps poignants !

 

Heureusement aussi, grâce au confinement,
Chacun peut apporter sa pierre à l’édifice
Qui nous délivrera de ces méchants tourments :
On peut, restant chez soi, vaincre le maléfice.
Nul ne devrait faire défaut.
Sans discours et sans patenôtres,
Dans cette rude épreuve il faut
Agir pour nous et pour les autres.

 

Bien sûr, comme toujours, il y a quelques rats
Cherchant en égoïstes à quitter le navire !
Bien sûr, des inconscients dans ce grand embarras
En ignorant la loi, font que le mal empire !
Chacun doit, sans baisser les bras,
Comme conclut la fable, dire :
« Aide-toi, le Ciel t’aidera… »
Et, bien sûr, avec le sourire…

 

Jean Fauré avril 2020.

LapinPaquesphLD20h

 

           ET DES ZACROSTICHES !

Pétales à même le sol, mille rhumes

Absents dans les airs confinés

Le jour et la nuit étoiles à même le ciel

Mille rêves aux balcons d’en face

Et faces qui rient de neufs agrumes

        Laurent 3D56 le 10 avril 2020.

**

                   11 AVRIL 2020 Acrostiche pour LDD
       L’Haÿ-les-Roses
La prison n’est rien, tant qu’il y a des roses
(Avec une maison tout un jardin de fleurs)
Heureux celui qui lit et aussi se repose
Avec un être cher qui pense comme lui.
Y être confiné serait même un honneur
La liberté n’est pas n’est pas toute qu’à l’extérieur.
En ces temps perturbés où un virus
Se traîne dans les rues en quête de malheur
Rien ne fera pâlir l’espoir, ne te rendra morose ;
O homo sapiens, toi qui es un penseur,
Sois celui qui tireras une leçon
Et sortiras vainqueur d’une épreuve vécue
Sois celui - qui plus fort- enseigneras ces choses.
       Nadia ESTEBA

*
     La Palme (acrostiche)
Le rameau d’olivier et surtout de palmiers
A cette beauté du Printemps prometteur
Pour les enfants surtout, fleuri et décoré
Aux fêtes d’Avril, même confinés
Les symboles pour eux ont la magie des contes
Mille liens du passé font éclore des œufs

Et un certain Lundi ils iront en chercher !
     Nadia ESTEBA

 **

     Le Verbe Poaimer appelle à des fables et des contes

aux lettres M et N... en 2020 printemps été !

Le Manque, le Mystère et la Nuit infinie... ?!

La Mangouste et les Nénufars !? ou... ad libitum

      Et invite ceux qui n'ont pas encore envoyé leur poème

de participation au Grand Prix Poésie RATP

à le faire d'ici au 14 avril 2020 au soir ! Tout le monde peut aussi

liker sur le site ad hoc

ses poèmes préférés - des petits et des grands !

     L3D56 à L'Haÿ-L'Ere-Ose ! au 12 avril 2020.