23 mars 2013

Vente de La Ballade du Bateau-ville au Salon du Livre de Paris ? non à L'Haÿ !

     Bonjour chers amis de la poésie et des associations, notre livre tout frais La Ballade du Bateau-ville est proposé en signatures ce jour à "Studio Presse" au prix de lancement de 10 euros pour pouvoir lire ces poèmes, récits et chansons - à partir de 16h. Le Salon du livre de Paris se délocalise au centre de L'Haÿ ce samedi 23 mars !      Hervé, Jean-Pierre et moi-même serons là pour signer cet ouvrage de 164 pages - dont 4 pages photos couleurs du Bateau-ville, cette maquette géante... [Lire la suite]

15 février 2013

La Ballade du Bateau-ville : 1 appréciation, le sommaire + table des auteurs

Bonsoir Amis Poètes,      C'est avec plaisir que depuis mercredi soir, j'apprécie ce beau recueil de jolis poèmes sur le Bateau-ville. Quelque part, chacun de nous s'est approprié "affectueusement"  ce Bateau-ville (le mot ne me paraît pas trop fort), tant son énigme  nous a tous touchés.      J'ai relu bien sûr la préface de ce recueil, plus posément (je dois l'avouer). La première lecture m'avait sur le moment un peu  déroutée, je n'avais pas eu l'occasion jusqu'ici... [Lire la suite]
03 février 2013

3 dates en mars 2013 avec Le Verbe Poaimer pour La Ballade du Bateau-ville, 164 pages !

    LA BALLADE DU BATEAU-VILLE, vient de paraître !     DES MYSTÈRES D’UNE ANCRE... à l’encre des mystères…          3 DATES EN MARS DU VERBE POAIMER                              AU PRINTEMPS DES POÈTES 2013… Les voix en poésie...        Samedi 9 mars,   à 19h30  à l'étage de la... [Lire la suite]
03 février 2013

Le poème au complet d'Alain Montoux en extraits dans La Ballade du Bateau-ville

Le poète est androgyne   Ou   Se faire poète, c’est se faire femme   Après le crépuscule, le bleu s’habille en rose. Puis l’homme devient femme - par vers à forte dose. Ce soir tout est possible. De cette voie lactée La muse est descendue m’apprendre à « poaimer ».   Aucun effort à faire ; tout coule de nouveau, En tercets fins et clairs, en quatrains outremer. Un grand drap de fortune, rivé dans mon bateau, Autant que d’écriteau, servira de litière.   Mon fanion flotte en étendard, ... [Lire la suite]