Bonjour chers amis de la poésie et des associations, notre livre tout frais La Ballade du Bateau-ville est proposé en signatures ce jour à "Studio Presse" au prix de lancement de 10 euros pour pouvoir lire ces poèmes, récits et chansons - à partir de 16h. Le Salon du livre de Paris se délocalise au centre de L'Haÿ ce samedi 23 mars !

     Hervé, Jean-Pierre et moi-même serons là pour signer cet ouvrage de 164 pages - dont 4 pages photos couleurs du Bateau-ville, cette maquette géante qui se trouve à l'étage de l'Auditorium de la ville. Il s'agit donc d'un événement "patrimonialittéraire" ! 
     Par ailleurs, dans la même rue Jean Jaurès au coeur de L'Haÿ, vous pouvez trouver notre livre dans la boutique bien nommée"Fleur du Poète" ! Bonne fin de Printemps des Poètes à tous ! et bonne entrée dans la belle saison.

     Cordi poeti urbi et ordi. Laurent DD pour Le Verbe Poaimer

***

Voici deux poèmes inédits d'une Drôle De Date, l'un de Claude, l'autre d'Anne-Marie et composés lors de la toute récente Journée Mondiale de la Poésie :

 

21.03.2013 ou l'anagramme arithmétique

 

Une anagramme arithmétique

Ce n'est pas courant

Mais c'est sympathique

Une fois repérée l'inversion numérique.

 

Ce jour paraît bien singulier

Intéressant du point de vue calligraphique,

Insignifiant du point de vue géométrique

Puisque n'étant pas symétrique,

Sans parler du biographique

Car tout jour nouveau-né

Le lendemain est déjà oublié.

 

Oublier ce jour particulier ?

Voilà qui serait comique

Car suivant un télescopage astronomique

Puis une conjonction astrologique

Il permettra de fêter également

Les Clémence et le printemps.

 

Tout cela pour prouver

En cas de nécessité

Que dans l'arithmétique

Il y a de la poétique.

 

Claude SAINT-FORT

le  21.03.2013

 

*

 

21.3.2013  -  Poésie, Printemps…

 

Pour nous donner mille fois raison

En ce début de belle saison,

Second jour du Printemps pour la précision,

D’écrire ce qui fera l’objet d’une collection,

Des chiffres en double, dans ta date nous observons,

Comme pour inciter à multiplier les occasions

De coucher des mots et de lire des vers toujours si prompts

Pour ce jour mondial de la Poésie, à forcer l’admiration.

 

Anne-Marie VERNIENGAL-BARBIER