31.12.12 VŒUX DU NOUVEL AN

 

Trente-et-un, douze, douze,  Saint Sylvestre

Arrivés au bout de l’année

Vite, tous sur les Champs Elysées

Champagne qu’il ne faut pas louper

Ce ressort pour nous propulser

Dans l’espoir d’une meilleure année

 

Sarbacanes et ailes de Fée

Confettis chapeaux métallisés

Lunettes fluo, perruqués

Musique et à quatre épinglés

Serpentins et enrubannés

Nous voulons tous la saluer

 

Dans les chaumières bien chauffées

Nappes brillantes illuminées

Bonnes résolutions arrêtées

Printemps déjà dans les pensées

Oubliée l’année écoulée

Et ses catastrophes passées

 

Et pour l’imminente DEUX MILLE TREIZE

A tous,  je viens vous présenter

Vœux de bonheur joies et santé

Et bien sûr sans les oublier

Tous les pauvres déshérités

Qui arpentent rues et contrées.

 

Et essayons d’imaginer

Le ressenti des plus âgés

Voyant l’année se terminer

Leurs jours de fêtes épuisés

Leur quotidien bien inchangé

Devant l’invisible cheminée

 

Que tous vos vœux soient exaucés !

 

Anne-Marie VERNIENGAL-BARBIER

 

*

Moi Janus

 

 

Je suis Janus aux deux visages

On dit de moi que suis sage

Puisque le futur j'envisage

En tenant compte du passé.

 

Roi je fus et bâtisseur aussi

D'une cité au bord du Tibre

Sur une colline appelée,

Je reconnais c'est ridicule,

D'après mon nom : le Janicule.

 

Roi je fus, dieu je devins

Par la volonté du peuple romain.

Des temples en mon nom il édifia

Urbi et orbi comme il se doit.

 

En mes temples la paix je gardais,

Me tenir au seuil de la nouvelle année

En conservant les souvenirs du passé, je devais.

Aux Romains j'assurais paix et prospérité

Car en mon pouvoir ils croyaient.

 

La paix malgré moi s'étant évadée,

Rome ayant chuté en des temps troublés

Je ne sus plus où regarder.

Je démissionnai et devins mois de Janvier.

 

Claude SAINT-FORT

Écrit entre le 31/12/12 et le 01/01/13

*