Amis de la poésie, l’Association du Verbe Poaimer fête ses 20 ans d’activités et de productions littéraires, nous vous présentons les deux prix des « Poaimez-vous en 2011 » le prix Rouben Melik du nom du poète de L’Haÿ-les-Roses, disparu en 2007 et le prix François Dyrek, François qui fut comédien et fin diseur de poèmes. Nous vous présentons aussi deux invitations à l’écriture poétique autour du thème de la fête.

     Pouvez-vous essayer une de ces 4 possibilités de poèmes et/ou en faire la promotion auprès de poètes de votre connaissance, par information sur un blog, un site, une revue ? Amicalement à vous et vive la poésie au long cours !  LDD

 

« POAIMEZ-VOUS

 

EN 2011 »


CONCOURS FRANCOPHONE

 

DE POÉSIE


SPÉCIAL 20 ANS

 

DU VERBE POAIMER

 

PRIX ROUBEN MELIK DE L’HAŸ-LES-ROSES :

     Il est dénommé le prix Rouben Melik par référence au poète humaniste qui fut résistant dans sa jeunesse et qui écrivit pour notre premier ouvrage « Strophes pour L’Haÿ-les-Roses » où l’on retrouve la fameuse formule « Ça suit son cours » qu’il utilisa en amorce strophique dans L’Ordinaire du jour.

     Votre poème contiendra les mots « ça suit son cours la Terre» à l’endroit que vous jugerez bon dans le corps du texte en dehors du titre ou « ça suit son cours » et « la Terre» à un autre endroit. On pourra participer avec un, deux ou trois poèmes de douze à seize vers compris, vers rimés ou non, réguliers ou non.

***

PRIX  FRANÇOIS DYREK DE L’HAŸ-LES-ROSES :

« LA BALLADE EN FAVEUR DE… »

 

     Dans le prolongement de notre recueil de 2005, La Ballade des poètes en faveur des enfants du monde, nous proposons l’écriture de ballades ayant pour refrain un octosyllabe commençant par « En faveur… » suivi de mots à définir. Composer trois strophes de huit vers dont le huitième vers commence par « En faveur… », ce refrain pouvant réapparaître à l’identique ou varier.

     Exemples non exhaustifs : « En faveur des enfants du monde », « En faveur des fêtes du monde », « En faveur de la liberté », « En faveur de la paix du monde », « En faveur de la poésie », « En faveur du chant des poètes »…

      Les vers en dehors du refrain tourneront autour de 8 syllabes chacun, de 6 syllabes à 10 syllabes si possible, chacun des 24 vers commençant par une majuscule.

***

     Prix François Dyrek et Prix Rouben Melik de L’Haÿ-les-Roses 150 euros de prix pour le « poaimez-vous d’or », 100 euros pour le « poaimez-vous d’argent », 50 euros pour le « poaimez-vous de bronze ». 600 euros en tout.

 

***

 

 Adresse du concours : Brigitte Moyon-Dyrek et Laurent Desvoux Association du Verbe Poaimer MAC - 73 Avenue Larroumès 94 240 L’Haÿ-les-Roses.  Si possible faire parvenir aussi les poèmes par courriel : avpoaimer@yahoo.fr   

 Site associatif : www.mac-lhay.com  Blogs : www.verbepoaimer.canalblog.com

                             www.laurentdesvoux.over-blog.com 

     Les auteurs participant aux prix comme aux invitations d’écriture acceptent que leurs poèmes figurent éventuellement dans la revue « Jeux d’Epreuves » ou dans des anthologies à venir de l’association ou sur ses blogs et sites liés comme celui de la Maison des Associations Culturelles de L’Haÿ-les-Roses.

 

     Date limite d’envoi : 5 septembre 2011. Inscription par chèque de 5 euros pour un prix, de 10 euros pour deux prix, à l’ordre de « Verbe Poaimer ». Les poèmes seront rendus anonymes dès réception. Un jury de poètes et d’écrivains recevra et appréciera les textes. La remise des prix s’effectuera à 19h samedi 1er octobre 2011 au Salon du Livre de L’Haÿ-les-Roses au Moulin de la Bièvre (bus 192 ou 172 à partir du RER de Bourg-la-Reine ou bus 187 de la Porte d’Orléans).

 

 

+ LIBRE INVITATION AUX RONDEAUX DE LA FÊTE

ET AUX HUITAINS DE LA FÊTE :

     Après le Festival de L’Haÿ-les-Roses et avant la fête du patrimoine Auditorium Dispan de Floran dimanche 18 septembre à 14 h consacrée au Bateau-ville offert par la famille Dyrek et avant la journée des Associations « MAC Circus au Moulin »  dimanche 25 septembre au Moulin de la Bièvre, vous êtes invités à faire parvenir un rondeau rimé ou non, régulier ou en vers libres sur le modèle suivant, vous pourrez ajouter ou retirer des syllabes, pour un « rondeau libéré », mais respecter le nombre de 3 strophes et de 15 vers avec un refrain court citant une fête aux vers 1, 9 et 15 - exemples A la fête du patrimoine, Au Carnaval, A la Saint-Jean, A la fête de la musique, A la fête de l’école, Au 14 juillet, A la Noël, A la Parade Musicale… :

Refrain citant une fête  + fin de vers

+ 4 vers rimés ou non

 

3 vers rimés ou non

+ Refrain citant une fête

 

5 vers rimés ou non

+ Refrain citant une fête

 

  Vous pouvez aussi composer un ou plusieurs huitains – poèmes de 8 vers - consacrés chacun à une fête au choix. Autre possibilité des huitains de « jonglerie verbale » comprenant des mots de la famille de jongler, par exemples des mots-valises : jonglerimes, jonglerythmes, jonglerire, jonglerisque, jonglerivages, jonglerimages…